Chirurgie vasculaire · Vol. 20 Abstract 2016

V-01 – Traitement endovasculaire de traumatismes fermés de l’aorte thoracique. Résultats à moyen terme

Alla Avramenko1, Quentin Pellenc2, Pierre Mordant2, Arnaud Roussel2, Philippe Ghibu2, Guillaume Boddaert1, François Pons1, Yves Castier2 1. Hôpital d’instruction des armées Percy, Clamart – 2. Service de chirurgie thoracique et vasculaire, CHU Bichat-Claude-Bernard, Paris   Objectif La rupture traumatique de l’aorte thoracique descendante (RTAd) est une lésion grave associée à une haute mortalité. Le traitement endovasculaire a considérablement diminué la morbimortalité initiale. Le but de cette étude a été d’évaluer les résultats à court et moyen termes du traitement endovasculaire des RTAd dans notre centre.   Méthode Trente-deux cas consécutifs de traitement endovasculaire de RTAd entre février 2007 et novembre 2015 ont bénéficié d’un recueil des données démographiques, des circonstances de l’accident, des données peropératoires et de la morbimortalité hospitalière. Les données du suivi clinique ont été complétées par consultation et interview téléphonique en novembre et décembre 2015.   Résultat L’âge moyen était 40,3 ± 14 ans, le score « Injury Severity Score » moyen était de 38 ± 12 (extrêmes, 17-66). Vingt-six patients (81,3 %) ont été traités dans les 24 heures suivant l’accident initial. Le diamètre moyen des endoprothèses était de 27,1 ± 2,9 mm pour une longueur moyenne de 120 ± 19,8 mm, avec un oversizing moyen de 15 %. L’origine de l’artère sous-clavière gauche a été entièrement couverte chez 10 (31,3%) patients. Le taux de succès technique primaire était de 100 %. La durée d’hospitalisation était de 25,3 ± 23,5 jours. La mortalité globale intrahospitalière était de 6,3 % (hémorragie intracrânienne). Il n’y a pas eu de décès, de paraplégie ou d’accident vasculaire cérébral en relation directe avec la procédure endovasculaire. La médiane du suivi était de 47 mois (extrêmes, 1-105). Le suivi était complet à 5 ans pour 36,7 % des patients. Pendant cette période, 3 revascularisations par transposition sousclaviocarotidienne ont été effectuées. Les scanners de contrôle ne montraient pas d’endofuite de type I, II, II ou IV, de migration ou de collapsus d’endoprothèse.   Conclusion Le traitement endovasculaire est efficace et sûr pour RTAd chez les polytraumatisés sévères. Les résultats à moyen terme semblent aussi encourageants que les résultats immédiats. Le suivi par imagerie reste néanmoins indispensable pour surveiller l’endoprothèse et l’aorte thoracique de cette population jeune.     Endovascular repair of blunt thoracic aortic injury: mid-term results of a single institution   Objectives Traumatic rupture of the thoracic aorta is a highly lethal condition resulting from blunt injury with rapid deceleration. Endovascular repair has emerged as an alternative to the classical open surgical treatment, improving short-term morbidity and decreasing mortality. Mid-term and long-term outcomes are crucial in young trauma population. The aim of this study was to analyze the results of a single-center experience with thoracic endovascular repair (TEVAR) of acute blunt thoracic aortic injury.   Methods The records of 32 consecutive cases of TEVAR for blunt injury of the descending aorta between February 2007 and November 2015 were retrospectively reviewed for patients’ demographics, injury mechanism, timing of reparation, peroperative data and in-hospital complications. Follow-up data was gathered from medical records and by telephone interview.   Results Mean age was 40.3±14.0 years. Mean Injury Severity Score was 38.0±12.0 (range, 17-66). Twenty-six patients (81.3%) underwent TEVAR within 24 hours after the initial trauma. Mean endograft diameter was 27.1±2.9 mm, mean length of 120±19.8 mm, and the mean oversizing of 15%. The origin of the left subclavian artery (LSCA) was completely covered in 10 (31.3%) patients. Primary technical success was achieved in all patients. Mean length of hospital stay was 25.3±23.5 days. All-cause in-hospital mortality was 6.3% (2 patients died of intra-cerebral haemorrhage). There were no deaths, paraplegia or strokes directly related to the endovascular procedure. Median follow-up was 47 months (range, 1-105, with a 5-year follow-up complete for 36.7% patients). Three completely covered LSCA were revascularized by carotid-subclavian transposition. Another 2 patients experienced mild upper limb claudication. There was no type I, II, III or IV endoleaks, no migration or other device-related complication during the follow-up.   Conclusion TEVAR can be safely and efficiently performed for blunt thoracic aortic injury in patients with severe multiple injuries. Mid-term results seem to be as encouraging as the short-term outcomes.
juin 10, 2016