Chirurgie cardiaque congénitale et pédiatrique · Vol. 21 Abstracts 2017

P-05 – Résultats à court et moyen termes de la chirurgie cardiaque des adultes congénitaux

Sylvain Beurtheret, Oktay Tutarel, Gerhard-Paul Diller, Cathy West, Evagelia Ntalarizou, Noémie Resseguier, Vasileios Papaioannou, Richard Jabbour, Victoria Simpkin, Anthony J. Bastin, Sonya V. Babu-Narayan, Beatrice Bonello, Wei Li, Babulal Sethia, Hideki Uemura, Michael A. Gatzoulis, Darryl F. Shore Service de chirurgie cardiaque adulte, hôpital Saint-Joseph, Marseille   Objectif : Les progrès dans la prise en charge des malformations cardiaques ont conduit à une croissance exponentielle des adultes porteurs de malformation cardiaque. Beaucoup de ces patients nécessiteront une chirurgie cardiaque. Nous avons examiné dans cette étude les résultats et les facteurs prédictifs de mortalité de la chirurgie cardiaque des congénitaux adultes. Méthode : Il s’agit d’une étude de cohorte observationnelle, de données recueillies de manière prospective de 1090 patients consécutifs, ayant bénéficié de 1130 chirurgies cardiaque dans un centre de référence tertiaire, entre 2002 et 2011. Le premier objectif de l’etude était la mesure de la mortalité opératoire. L’évaluation de la probabilité de survie à moyen terme, l’évolution du statut fonctionnel et la recherche des facteurs prédictif de mortalité précoce ou totale étaient les mesures secondaires. Résultat : L’âge moyen lors de l’intervention était de 35 ± 15 ans ; 53 % était des hommes, 52,3 % était classés NYHA I, 37,2 % NYHA II, 10,4 % NYHA III/IV. La mortalité opératoire était de 1,77 % avec comme facteur prédictif, NYHA > III, TAPSE > 15 mm et sexe féminin. Après un suivi moyen de 2,8 ± 2,6 ans, 46 sont décédés. Les facteurs prédictif de mortalité globale étaient NYHA > III, TAPSE < 15 mm et chirurgie urgente. Le nombre de stéréotomies n’était pas associé a la mortalité en analyse multivariée. La probabilité de survie à 10 ans était de 94 %. Parmi les survivants, le stade NYHA était significativement amélioré. Conclusion : Dans le cadre d’une approche multidisciplinaire, la chirurgie cardiaque de l’adulte congénital est associée à un faible taux de mortalité et à une amélioration fonctionnelle.     Early and mid-to-longer-term outcome of contemporary cardiac surgery for adults with congenital heart disease   Objectives: High quality management of congenital heart disease (CHD) have led to an exponential growth in adults with CHD (ACHD). Many of these patients require cardiac surgery. This study thouht to examine outcome and its predictors for ACHD cardiac surgery. Methods: This is an observational cohort study of prospectively collected data on 1090 consecutive ACHD patients, undergoing 1130 cardiac operations for CHD in a tertiary reference centre between 2002-2011. Early mortality was the primary outcome measure. Mid-to-longer-term survival and predictors of early/total mortality were analyzed. Results: Age at surgery was 35±15 years, 53% male, 52.3% were in NYHA class I, 37.2% in class II, and 10.4% in class III/IV. Early mortality was 1.77% with independent predictors NYHA class ≥III, TAPSE Conclusion: Contemporary cardiac surgery for ACHD performed at a single, tertiary reference centre with a multi-disciplinary approach is associated with low mortality and improved functional status.   Séance : Communications libres congénital - vendredi 9 juin - 08:00-10:00
mai 24, 2017