Chirurgie cardiaque · Vol. 21 Abstracts 2017

C-04 – Endoprothèses thoraciques avec échancrure pour traiter les lésions de la crosse aortique

Iannis Ben Abdallah, Salma El Batti, Pierre Julia, Paul Achouh, Jean-Marc Alsac Service de chirurgie cardiaque et vasculaire, hôpital européen Georges-Pompidou, Paris   Objectif : Évaluer notre expérience initiale d’une endoprothèse avec échancrure proximale faite sur mesure pour le traitement endovasculaire (TEVAR) des lésions de la crosse aortique. Méthode : Entre septembre 2012 et janvier 2017, des patients ayant une lésion intéressant la crosse aortique ont été sélectionnés pour traitement par endoprothèse Relay Plus® avec échancrure proximale réalisée sur mesure (ABS Bolton Medical, Barcelona, Spain). Recueillies de façon prospective, les données démographiques des patients, le détail des procédures, les résultats cliniques et les complications postopératoires ont été analysés. Résultat : Vingt-cinq patients (80 % hommes, âge moyen 74 ± 8 ans) consécutifs ont été traités par une endoprothèse Relay Plus® échancrée. Les lésions étaient un anévrysme sacciforme dans 13 cas (52 %), fusiforme dans 5 cas (20 %) et une extension à la crosse de dissection aortique chronique type A dans 4 cas (16 %). Trois patients (12 %) étaient traités pour endofuite de type I proximale compliquant un TEVAR précédent. Huit patients (32 %) ont eu une revascularisation cervicale des troncs supra-aortiques associée : deux pontages inter-carotidiens et six pontages carotido-sous-claviers. L’endoprothèse a été déployée en zone 2 dans 4 cas (16 %), zone 1 dans 19 cas (76 %), et en zone 0 dans 2 cas (8 %). L’échancrure proximale faite sur mesure était destinée à l’artère carotide primitive gauche, à l’artère sous-clavière gauche et au tronc artériel brachio-céphalique pour 19 (76 %), 4 (16 %) et 2 (8 %) patients, respectivement. L’étanchéité proximale a été obtenue dans tous les cas, sans endofuite de type I proximale, avec un succès technique de 100 %. Tous les vaisseaux cibles étaient perméables. Les complications postopératoires majeures étaient un décès (4 %) dû à un infarctus du myocarde et un accident vasculaire cérébral ischémique postérieur (4 %). Une endofuite de type Ib distale détectée sur un scanner à 6 mois a été traitée par extension distale. Ni paraplégie, ni dissection rétrograde ou autre complication liée à l’aorte ou à l’endoprothèse n’a été rapportée après un suivi moyen de 30 ± 17 mois. Conclusion : Dans notre expérience, les endoprothèses avec échancrure proximale représentent une option fiable et sûre pour le TEVAR des lésions de la crosse aortique.     Thoracic stent-grafts with proximal scallop in aortic arch repair   Objectives: To evaluate our initial experience with a custom-made proximal scalloped stentgraft for thoracic endovascular repair (TEVAR) of aortic arch lesions. Methods: Between September 2012 and January 2017, patients presenting thoracic aortic aneurysms (TAA) with short or angulated neck were selected for treatment by custom-made proximal scalloped Relay Plus® stentgrafts (ABS Bolton Medical, Barcelona, Spain). Prospectively acquired data relating to patient demographics, procedure details, clinical outcomes and complications were analyzed retrospectively. Results: Twenty-five consecutive patients (80% male, mean age 74±8 years) were treated using a thoracic custom-made Relay Plus® stentgraft. TAA were saccular in 13 (52%) cases, fusiform in 5 (20%) and were secondary to chronic type A aortic dissections involving the arch in 4 (16%). Three (12%) other patients were treated for a proximal type I endoleak after standard TEVAR. Eight (32%) patients underwent additional cervical supra-aortic trunks revascularizations: six carotid-to-subclavian and two carotid-to-carotid bypasses. The stentgraft was landed in zone 1 in 19 (76%) cases, in zone 2 in 4 (16%) and in zone 0 in 2 (8%). Custom-made scallop was designed to preserve flow in the left common carotid artery in 19 (76%) patients, in the left subclavian artery in 4 (16%) and in the innominate artery in 2 (8%). Proximal sealing was achieved in all cases, wit no proximal type I endoleak, resulting in a 100% technical success rate. All targeted vessels were patent. In the post-operative course, one patient (4%) died from myocardial infarction and one patient (4%) suffered a posterior ischemic stroke. One patient was treated with distal extension for a type I distal endoleak 6 months after the initial procedure. No paraplegia, no retrograde dissection or other aortic-related complications were recorded after a mean follow-up of 30±17 months. Conclusion: In our experience, proximal scalloped stent-grafts appear to be a safe and effective additional tool for TEVAR of TAA involving the arch.   Séance : Communications libres cardiaque - dissection - jeudi 8 juin - 8:30-10:00
mai 24, 2017