Chirurgie thoracique · Vol. 20 Abstract 2016

T-15 – Étude prospective comparative chez 159 patients opérés pour lobectomie ou segmentectomie par vidéo-chirurgie 3D versus 2D

Sophie Lafitte, Florence de Dominicis, Alex Fourdrain, Jules Iquille, Patrick Bagan, Elie Zogheib, Pascal Berna Service de chirurgie thoracique, CHU Amiens-Picardie, Amiens  Objectif Les systèmes de vidéo en trois dimensions (3D) sont de plus en plus utilisés en chirurgie. L’objectif de notre étude est d’étudier le bénéfice de l’utilisation des systèmes 3D lors des lobectomies et segmentectomies effectuées par VATS sur la durée d’intervention, le curage ganglionnaire et les suites opératoires.  Méthode Nous avons comparé l’utilisation des systèmes 3D versus 2D lors de la réalisation de résections anatomiques majeures effectuées par vidéo-chirurgie, par deux chirurgiens thoraciques, entre janvier 2014 et janvier 2016 dans notre centre. Un recueil prospectif de données a été réalisé et concernait notamment la durée d’intervention, l’évaluation de la qualité du curage ganglionnaire estimée par le taux d’envahissement ganglionnaire inattendu dans chaque groupe, ainsi que la morbi-mortalité per et postopératoire, particulièrement le nombre de conversions en thoracotomies, la durée de drainage et la durée d’hospitalisation.  Résultat 159 patients ont bénéficié d’une exérèse pulmonaire réglée par VATS sur la période étudiée : 89 ont bénéficié du système 3D et 70 ont bénéficié du système 2D. L’utilisation du système 3D réduisait en moyenne la durée d’intervention de 28 minutes (154 min [145,1 ; 163] contre 182 min [168,6 ; 185,3], p < 0,001). On observait également que le taux d’atteinte ganglionnaire inattendue semblait plus élevé dans le groupe 3D avec 9 N1 ou N2 inattendus dans le groupe 3D contre 2 dans le groupe 2D (11 % vs 2,8 %, p = 0,068). Il n’y avait pas de différence significative concernant les données de morbi-mortalité per et postopératoires. On notait la survenue de deux paralysies récurrentielles droites dans le groupe 3D.  Conclusion L’utilisation de systèmes de vidéo 3D lors d’exérèse pulmonaire permet une diminution de la durée d’intervention ainsi qu’un curage ganglionnaire plus complet, sans impact significatif sur la morbi-mortalité per et postopératoire.     A comparative prospective study of three-dimensional with two-dimensional video-assisted lobectomy and segmentectomy into 159 patients   Objectives Three-dimensional (3D) video-systems are more used in surgery. The aim of this study is to evaluate the benefit of the video-assisted thoracic surgery (VATS) lobectomy and segmentectomy complete with 3D video-systems, on the operating time, the lymphadenectomy and the postoperatives.  Methods We compared VATS major resection complete by two surgeons in our hospital between January 2014 and January 2016 with 3D and 2D video-systems. The prospective data collection concerned especially the operating time, the quality of lymphadenectomy estimated by the rate of N upstaging; and the peri-operative morbi-mortality particularly the rate of thoracotomy, drainage duration and hospital stay.  Results 159 patients underwent VATS lobectomy or segmentectomy during the study period: 89 with 3D and 70 with 2D video-system. The use of 3D system significantly reduced the surgical time of 28min (154 min [145.1; 163.0] against 182 min [168.6; 185.3], p<0.001). We also showed that the rate of upstaging was higher in the 3D group with 9 unexpected N1 or N2 into the 3D group against 2 into the 2D group (11% vs 2.8%, p=0.068). There was no significant difference between the two groups regarding the morbidity and mortality datas. We noted the occurrence of two right laryngeal paralysis into the 3D group.  Conclusion The use of 3D video-system during lung resections decrease the operating time and allows a more complete lymphadenectomy, without impact on peri operative morbidity and mortality.
juin 10, 2016