Chirurgie cardiaque · Vol. 21 Abstracts 2017

C-11 – Technique standardisée pour la réalisation de néocordages dans la chirurgie réparatrice mitrale : la « Loop Technique »

Olivier Fabre, Laurence Gautier, Carlos Renaut, Ionut Carjaliu, Olivier Rebet, Mihai Radutoiu, Ilir Hysi Unité de chirurgie cardiaque de l’Artois, centre hospitalier de Lens ; hôpital privé de Bois-Bernard ; Ramsay Générale de Santé, Lens   Objectif : Étudier la faisabilité et les résultats à court terme d’une technique standardisée pour la réalisation de néocordages dans la chirurgie réparatrice mitrale. Méthode : De novembre 2015 à décembre 2016, 22 patients ont eu une plastie mitrale en utilisant des néocordages en Goretex. Les néocordages implantés avaient systématiquement une longueur de 15 mm sur la valve postérieure et 25 mm sur la valve antérieure. Il s’agit de 16 hommes et 6 femmes d’un âge moyen de 65 ans (45-79). Tous les patients avaient une fuite mitrale préopératoire au moins de grade 3 ; la fraction d’éjection moyenne était de 63,7 % (50-71). Neuf interventions (41 %) ont été réalisées par minithoracotomie. Un anneau Liva Nova Mémo 3D® a été implanté chez tous les patients. Résultat : La mortalité hospitalière était de 4,5 % (1 patient décédé de BAV3). Aucune réintervention précoce pour dysfonction valvulaire n’a été nécessaire. Sept patients (31,8 %) ont eu un geste associé (3 pontages coronaires et 4 annuloplasties tricuspides). Quatorze patients ont eu des néocordages uniquement implantés sur la valve postérieure et 8 patients sur la valve antérieure et postérieure avec une moyenne de 2,7 néocordages implantés (2-6). La taille moyenne de l’anneau prothétique était de 32,3 mm (32-38). La hauteur de coaptation mesurée en ETO était toujours supérieure à 8 mm en regard des néocordages. Les temps de clampage aortique et de CEC moyens étaient respectivement de 104 min (63-156) et 140 min (80-168). L’échocardiographie de sortie retrouvait une fraction d’éjection moyenne de 53,8 % (45-65), un gradient mitral moyen de 4,2 mmHg (3-6), l’absence de fuite chez 16 patients et une fuite triviale (< grade 1) chez 6 patients. Conclusion : L’implantation de néocordages de longueur fixe (15 mm et 25 mm respectivement sur la valve postérieure et antérieure) permet de simplifier considérablement les réparations mitrales, notamment lors d’un abord mini-invasif. Les résultats à court terme obtenus sont satisfaisants. Un suivi à moyen et long termes s’impose pour valider cette technique.     A standardized approach for artificial neochordae in reconstructive mitral surgery: the “Loop Technique”   Objectives: Here we report our experience on feasibility and short term results of a standardized technique for artificial neochordae in mitral valve repair surgery. Methods: Between November 2015 and December 2016, 22 patients had a mitral valve repair with Gore Tex neochodae, in our departement. The neochordae had a standardized length, 15mm for the posterior leaflet and 25mm for the anterior one. They were 16 men and 6 women with a mean age of 65 years (45-79). All patients had a preoperative severe mitral regurgitation; mean LVEF was of 63.7% (50-71). Nine interventions (41%) were done through a minimally invasive minithoracotomy approach. A Liva Nova Memo 3D® ring was implanted in all patients. Results: In-hospital mortality was 4.5 % (1 patient with AVB3). No early reintervention for valvular dysfunction was necessary. Seven patients (31.8%) had a combined surgery (3 CABG and 4 tricuspid annuloplasty). Fourteen patients had neochordae implanted only on the posterior leaflet and 8 patients on the posterior and anterior leaflets with a mean number of implanted neochordae of 2.7 (2-6). The average size of the ring implanted for mitral annuloplasty was 32.3 mm (32-38). The height of coaptation, mesured on TOE, was always higher than 8 mm in front of the neochordae. Mean aortic cross-clamp and CPB times were 104 min (63-156) and 140 min (80-168), respectievely. TTE on discharge showed a mean LVEF of 53.8% (45-65), an average mitral gradient of 4.2 mmHg (3-6), no residual regurgitation in 16 patients and a trivial regurgitation (< grade 1) in 6 patients. Conclusion: Implantation of neochordae with standardized length (15 mm and 25 mm for posterior and anterior leaflets, respectively) allows a substantial simplification of mitral repairs especially in minimally invasive approaches. Our short term results are encouraging. A mid and long term follow up is mandatory for further validation of this technique.   Séance : Communications libres cardiaque - SFC - jeudi 8 juin - 8:30-10:00
mai 24, 2017