Vol. 20 JA2016 - cardiac

C-14 – Deleterious effects of loss of independence assessed with the Katz Index after aortic valve replacement in elderly patient

Nicolas d’Ostrevy, Hung Ngo Thanh, Céline Lambert, Frédéric Martins-Condé, Gildas Coutu, Bruno Lesourd, Bruno Pereira, Kasra Azarnoush, Lionel Camilleri Institution : Service de chirurgie cardiovasculaire, CHU Gabriel-Montpied, Clermont-Ferrand Objectives : The aim of this study was to distinguish among elderly patients those whose postoperative evolution further to surgical aortic valve replacement was unsatisfactory and to seek for geriatric tests predictive of this evolution. Methods : We prospectively evaluated the incidence, over early and late results, of surgical scores and geriatric profile amid 122 intermediate-risk patients, aged 75 years or more who underwent surgical aortic valve replacement. Results : In a univariate analysis, the EuroScore II (OR 1.73, 95% CI: 1.21-2.48, P=0.002), STS score (OR 1.39, 95% CI: 1.03-1.88, P=0.03) and a Katz index ≤5 (limitation of at least one daily living activity) (OR 3.35, 95% CI: 1.08-10.35, P=0.03) were predictors of a 30-day unfavorable evolution. In a multivariate analysis, only surgical scores were predictive factors. At 6 months, 20 patients had deceased or had to be readmitted to hospital. At 10 years, survival was 48% [IQR 39-57]. The Katz index ≤5 was the only geriatric test independent of an unfavorable outcome at 6 months (OR 4.51, 95% CI: 1.25-16.29, P=0.02) and of a deleterious effect over long-term survival (OR 3.00, 95% CI: 1.58-5.69, P=0.001). Conclusion : In elderly patients, autonomy assessment with the Katz index allows to distinguish a vulnerable population with less beneficial outcomes after aortic valve replacement.
novembre 29, 2016
Vol. 20 JA2016 - cardiaque

C-14 – Effets délétères d’une perte d’autonomie évaluée par l’index de Katz sur les résultats du remplacement valvulaire aortique chez le sujet âgé

Nicolas d’Ostrevy, Hung Ngo Thanh, Céline Lambert, Frédéric Martins-Condé, Gildas Coutu, Bruno Lesourd, Bruno Pereira, Kasra Azarnoush, Lionel Camilleri Institution : Service de chirurgie cardiovasculaire, CHU Gabriel-Montpied, Clermont-Ferrand Objectif : L’objectif de ce travail est de caractériser parmi des patients âgés ceux dont l’évolution postopératoire d’un remplacement de la valve aortique est insatisfaisante et de rechercher des tests gériatriques prédictifs de cette évolution. Méthode : L’influence, sur les résultats précoces et tardifs, des scores chirurgicaux et du profil gériatrique a été évaluée prospectivement chez 122 patients, à risque intermédiaire, âgés de 75 ans ou plus, bénéficiant d’un remplacement chirurgical de la valve aortique. Résultat : En analyse univariée, l’Euroscore II (OR 1,73, 95 % CI : 1,21-2,48, p = 0,002), le STS score (OR 1,39, 95 % CI : 1,03-1,88, p = 0,03) et un test de Katz ≤ 5 (limitation d’au moins une activité de la vie quotidienne) (OR 3,35, 95 % CI : 1,08-10,35, p = 0,03) étaient prédicteurs d’une évolution compliquée à 30 jours. En analyse bivariée, seuls les scores chirurgicaux restaient prédictifs. À 6 mois, 20 patients étaient décédés ou avaient dû être réhospitalisés et la survie à 10 ans était de 48 % [IQR 39-57]. Le test de Katz ≤ 5 était le seul test gériatrique indépendant d’une évolution défavorable à 6 mois (OR 4,51, 95 % CI : 1,25-16,29, p = 0,02) et d’un effet délétère sur la survie à long terme (OR 4,51, 95 % CI : 1,25-16,29, p = 0,02). Conclusion : Chez les patients âgés, l’évaluation de l’autonomie par le test de Katz permet d’individualiser une population vulnérable chez qui les résultats du remplacement valvulaire aortique sont moins favorables.
novembre 29, 2016
Chirurgie cardiaque · Vol. 20 Abstract 2016

C-34 – L’artère sous-clavière gauche : voie alternative pour le TAVI ?

Nicolas d’Ostrevy, Géraud Souteyrand, Bruno Pereira, Lucie Ulmann, Nicolas Combaret, Andrea Innorta, Jean-René Lusson, Lionel Camilleri Pôle de cardiologie médicale et chirurgicale, CHU Gabriel-Montpied, Clermont-Ferrand  Objectif La valvulation aortique endovasculaire (TAVI), lorsque l’accès vasculaire fémoral (TFTAVI) ne peut être utilisé, peut se faire par les voies carotide, apicale, aortique ou trans-sousclavière (TSCTAVI). L’objectif de notre étude était de comparer les résultats précoces et à distance des groupes TFTAVI et TSCTAVI.  Méthode Nous avons analysé rétrospectivement, les données de notre CHU colligées dans le registre France 2 pour les patients ayant bénéficié de l’implantation d’une prothèse Corevalve® Medtronic par TFTAVI ou TSCTAVI. Nous avons comparé les caractéristiques péropératoire, opératoires et le suivi hospitalier et à distance.  Résultat 212 patients (90 femmes et 122 hommes) ont bénéficié entre le 8 février 2013 et le 13 juillet 2015 de 147 TFTAVI et de 65 TSCTAVI. Les TSCTAVI comprenaient plus d’hommes (75 % vs 50 % p < 0,001) et la prévalence de l’artérite oblitérante était plus importante (28 % vs 10 % p < 0,001). Les autres caractéristiques cliniques préopératoires étaient similaires entre les groupes. La sévérité de l’atteinte valvulaire était similaire entre les deux groupes, mais la fraction d’éjection moyenne était meilleure dans le groupe TFTAVI (40,4 % vs 37,6 % p = 0,01). Le diamètre retenu (TFTAVI 23,9 mm TSCTAVI 24,7 mm, p = 0,043) ainsi que la taille moyenne implantée (TFTAVI 27,6 mm, TSCTAVI 28,3 mm, p = 0,023) étaient différents entre les groupes. En postopératoire immédiat et à distance, Il n’y avait pas de différence entre les groupes sur la survenue d’une insuffisance aortique ou sur la fonction valvulaire ou cardiaque. Il n’a pas été relevé de différence dans les complications, bien qu’il y ait une plus importante incidence de complications de l’abord dans le groupe TFTAVI que dans le groupe TSCTAVI (18 [12 %] vs 6 [9 %] p = NS). Le suivi moyen était d’un an. 28 patients sont décédés au cours du suivi (TFTAVI : 19 décès (15 %) ; TSCTAVI : 9 (15 %), p = NS), incluant 6 décès en postopératoire immédiat.  Conclusion La voie sousclavière apparaît comme une alternative efficiente dans les cas où la voie fémorale n’est pas utilisable, permettant, au prix d’une anesthésie générale, d’éviter la thoracotomie ou le clampage carotide.     Left sublavian artery- an alternative way for TAVI   Objectives Transcatheter Aortic Valve Implantation (TAVI) when the femoral vascular access (TF-TAVI) cannot be used, may be performed by other ways: carotid, apical, aortic or trans-subclavian (TSC-TAVI). The aim of our study was to compare the early and late results in TF-TAVI and TSC-TAVI groups.  Methods We retrospectively analysed data from patients included in France2 database in our hospital. We extracted only patients who underwent implantation of a Medtronic Corevalve® prosthesis (only usable through subclavian). We compared the preoperative characteristics, operative and late results in both groups.  Results 212 patients (90 women and 122 men) received, between 02.08.2013 and 07.13.2015, 147 TF-TAVI and 65 TSC-TAVI. The TSC-TAVI group included more men (75% vs. 50% p<0.001) and the prevalence of obliterative arteritis was higher (28% vs. 10% p<0.001). Other preoperative clinical characteristics were similar between groups. The severity of the valvular disease was similar between the two groups, but the mean left ventricular ejection fraction was higher in the TF-TAVI group (40.4% vs 37.6% p=0.01). The aortic annulus diameter (TF-TAVI 24.7 mm Vs TSC-TAVI 23.9 mm p=0.043) and the average size implanted (TF-TAVI 27.6 mm Vs TSC-TAVI 28.3 mm p=0.023) were different between groups. In the immediate postoperative stay and during hospitalisation, there was no difference between groups in the occurrence of aortic regurgitation or valvular or cardiac function. We did not identified differences in complications, although there was a higher incidence of complications in the first TF-TAVI group than in the TSC-TAVI group (18 (12%) vs 6 (9%) p=NS). Mean follow-up was 1 year. 28 patients died during follow-up (TF-TAVI 19 deaths (15%) TAVI TSC-9 (15%) p=NS), including 6 deaths during the initial hospitalization.  Conclusion The subclavian way appears as an efficient alternative for the implementation of a TAVI when the femoral route is not usable, allowing, despite a general anaesthesia, to avoid thoracotomy or carotid clamping.
juin 10, 2016