Chirurgie thoracique · Vol. 21 Abstracts 2017

T-29 – Étude clinique randomisée de non-infériorité : Algostéril® vs thérapie par pression négative

Marc Revol1, Michaël Atlan2, Isabelle Barthelemy3, Nicolas Bertheuil4, Fabienne Braye5, Catherine Bruant-Rodier6, Adeline Cambon-Binder7, Dominique Casanova8, Vincent Casoli9, Bérengère Chignon-Sicard10, Mihai Gorj1, Pierre Guerreschi11, Weiguo Hu12, Pierre Moullot13, Cécile Philandrianos13, Isabelle Pluvy14, Pascal Rousseau15, Raphaël Sinna16, Nathaniel Stroumza2, Éric Watier4 1. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, AP-HP, hôpital Saint-Louis, Paris 2. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, AP-HP, hôpital Tenon, Paris 3. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Estaing, Clermont-Ferrand 4. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Sud, Rennes 5. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital de la Croix-Rousse, Lyon 6. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, Hôpital civil, Strasbourg 7. Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, AP-HP, hôpital Saint-Antoine, Paris 8. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, AP-HM, hôpital La Conception, Marseille 9. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Pellegrin, Bordeaux 10. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Pasteur II, Nice 11. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Roger-Salengro, Lille 12. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital La Cavale-blanche, Brest 13. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, AP-HM, hôpital Nord, Marseille 14. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Jean-Minjoz, Besançon 15. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, CHU d’Angers 16. Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Sud, Amiens   Objectif : Le but de l’étude était de comparer les compresses d’Algostéril® à la thérapie par pression négative (TPN) dans la cicatrisation des exérèses chirurgicales. Méthode : 95 patients majeurs avec exérèse chirurgicale étaient traités par Algostéril® ou TPN jusqu’à l’obtention d’un tissu de bourgeonnement greffable. Le critère principal, validé en aveugle, était le délai entre l’exérèse et l’obtention du tissu greffable (marge de non-infériorité = 4 jours). Les critères secondaires étaient la survenue d’événements indésirables (EI) et le coût de prise en charge. Résultat : Les caractéristiques des patients étaient comparables à l’inclusion. Le délai d’obtention du tissu de bourgeonnement greffable était de 19,98 jours ± 7,76 pour Algostéril® vs 20,54 jours ± 10,03 pour TPN (différence : - 0,56 ± 1,84 j ; IC 95 % [-4,22 ; 3,10]). Aucun EI imputable à Algostéril® n’a été rapporté vs 13 EI imputables au TPN : hémorragies, infection, douleurs. L’économie de prise en charge avec Algostéril® était de 1 460 € par patient, hors coût produits. Conclusion : Cette étude a démontré qu’ Algostéril® permet de réaliser une greffe de peau mince dans un délai similaire au TPN, sans événement indésirable et avec un coût de prise en charge moindre.     Non inferiority randomized clinical study: Algostéril® vs Negative Pressure Therapy   Objectives: The study aim was to compare Algostéril® and negative pressure wound therapy (NPWT) in the healing of surgical excisions. Methods: 95 adult patients with surgical excision were treated with Algostéril® or NPWT. The main criterion was the time between the excision and the development of a granulation tissue allowing a graft (GTG) (non-inferiority margin = 4 days). The secondary criteria were adverse events (AE) and the cost of healthcare. Results: Patients’ characteristics were similar upon inclusion. GTG was obtained after 19.98 days ±7.76 with Algostéril® versus 20.54 days ±10.03 with NPWT (difference: -0.56 ± 1.84 d; CI 95% [-4.22; 3.10]). No AE occurred in the ALGOSTERIL group vs 13 AE in the NPWT group: hemorrhages, infection, pain. The cost of healthcare was less 1.460 € per patient in the Algostéril® group. Conclusion: This study demonstrates that Algostéril® allows grafting with a split-skin graft within the same lead time as NPWT, without any adverse events and with a lower cost of healthcare.   Séance : Posters thoracique 1 - vendredi 9 juin - 12:15-13:45
mai 24, 2017