Éditorial · Vol. 23 Juin 2019

Éditorial

Cher(e)s collègues, cher(e)s ami(e)s, [caption id="attachment_4367" align="alignleft" width="199"] Jean-Philippe Verhoye, président de la SFCTCV.[/caption] Une nouvelle mandature  de trois ans s’ouvre à nous, pétrie d'enthousiasme et d’énergie face à une conjoncture clinique, scientifique et économique en rupture par rapport à tout ce que nous avons pu connaître jusqu'à maintenant. Notre congrès cette année se déroule à Rennes et s'intitule désormais « Journées de Formation Francophones et Européennes en Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire ». C’est un moment privilégié pour discuter ouvertement des prospectives professionnelles globales en termes de formation continue, d’accréditation, de certification, et pour clarifier les nouvelles étapes de la formation initiale afin de donner à nos jeunes chirurgiens des perspectives solides sur l’évolutivité et le profil de leur carrière. Ces journées doivent être aussi un lieu d’échanges francophones forts, de partages européens et internationaux constructifs. À ce titre, deux sessions Francophone et Anglophone sont clairement identifiées. Notre école de chirurgie a été respectée pour l’audace et l’engagement de ses pionniers. Les élèves de nos maîtres ont fait école dans le monde entier et sont respectés à leur tour. Les nouvelles équipes françaises, conscientes de la richesse de ces racines chirurgicales communes, ont à cœur de raviver cette mémoire et, au-delà des actions humanitaires, s’orientent vers de véritables partages de compétences sous forme de rencontres pédagogiques, de stages  validant au Maroc, au Vietnam, en Inde… Bien d’autres partenariats sont en discussion. Avec nos équipes, nous, chirurgien(ne)s thoraciques et cardiovasculaires, sommes exposé(e)s aux drames des civilisations auxquelles nous appartenons : attaques des grandes cités,  fusillades, arrivée massive de patients criblés, ou issues de catastrophes naturelles. En un éclair, il nous faut réagir, nous organiser, trier, accueillir et sauver… cela demande une expertise et des entraînements simulés. Il est essentiel de s’informer, de se former et d’apprendre de l’expérience de nos confrères militaires, anesthésistes réanimateurs Ibode, Iade, des offices de polices et de gendarmerie. À l’avenir, une séance complète sera consacrée à cet état d’alerte qui nous concerne tous. Notre société présente à la mémoire de Marc Laskar un fonds de dotation présidé par le Pr Lionel Camilleri que je remercie sincèrement. Ce fonds est dédié à la recherche chirurgicale et à l’excellence de la formation de nos juniors. La soirée du congrès fait place à des événements culturels de bienfaisance dont le but est de nous sensibiliser, de sensibiliser les entreprises nationales et les populations locales et régionales à nos actions et à leur retombée en termes de santé publique dans un contexte culturel propice à la philanthropie. Pour cette mandature, Dominique Carlac’h, PDG de D&Consultant, sportive de haut niveau et vice-présidente du Medef, a élégamment accepté d’être la première marraine du fonds. Pour la soirée du 12 juin, le chanteur et poète contemporain Arthur H se produira au couvent des Jacobins à 20h30. Le jeudi 13 juin, le couple virtuose Éric Lebrun et Marie-Ange Leurent se produiront aux grandes orgues de la cathédrale Saint-Pierre de Rennes à 20h30. Enfin, tout au long de ce séjour scientifique, vous aurez le plaisir d’apprécier les photos artistiques sur le thème « du soin et des soignants » de Natacha Sibellas et Philippe Crestet, ainsi que la sensuelle délicatesse des sculptures sur porcelaine de Limoges de Laurence Lavollée. Je remercie tous  les orateurs, les modérateurs, les organisateurs, les artistes, nos partenaires et vous, chers congressistes, pour cet engagement précieux qui laisse augurer de la qualité de ces 72es journées . Humilité Humanité Audace…
juin 7, 2019