Chirurgie cardiaque · Vol. 21 Abstracts 2017

C-53 – Y a-t-il une indication du TAVI dans le choc cardiogénique ?

mai 24, 2017
Auteur correspondant : Giuseppe Lauria

Giuseppe Lauria, Mohammed Lotfi, Maxime Hubert, Maxime Bertram, Mazen Elfarra, Fabrice Vanhuyse, Thierry Folliguet, Pablo Maureira

Institut lorrain du cœur et des vaisseaux, CHU de Nancy, Vandœuvre-lès-Nancy

 

Objectif : Le remplacement valvulaire aortique par TAVI constitue aujourd’hui une procédure courante, mais reste controversée dans le choc cardiogénique. L’objectif de notre étude est d’analyser les résultats du TAVI dans le traitement du choc cardiogénique.

Méthode : De janvier 2014 à décembre 2016, 13 patients ont bénéficié, dans notre centre, d’un TAVI en situation de choc cardiogénique. Le choc cardiogénique a été défini selon les critères habituels. Les données ont été extraites du registre France TAVI.

Résultat : L’âge moyen est de 78,3 ans ± 12,4, avec 84,6 % d’hommes (n = 11). L’abord fémoral est réalisé dans 84,7 % des cas (n = 11) et apical dans 15,3 % des cas (n = 2). Sept procédures (53 %) ont été réalisées avec une « balloon-expandable Edwards Sapien XT® valve » (Edwards Lifesciences, Irvine, California) et 5 (47 %) avec « self-expandable Medtronic CoreValve® » (Medtronic, Minneapolis, Minnesota). La FEVG moyenne est de 21 % ± 8,9. Quatre interventions (30 %) ont été réalisées sous assistance circulatoire (ECMO). Le taux d’échec et la mortalité peropératoire sont de 0 %. La durée moyenne de réanimation est de 11,2 j ± 7,33 ; la durée moyenne d’hospitalisation est de 15,7 j ± 8,35. Le taux d’AVC est de 7 % (n = 1). Le taux de mortalité hospitalière est de 76,9 % (n = 10). La survie à un an est de 15,3 % (n = 2).

Conclusion : La mortalité hospitalière et à un an en cas de choc cardiogénique est élevée. Au vu des conditions médico-économiques, il reste licite d’envisager une dilatation percutanée. Néanmoins, le TAVI peut être réalisé chez des patients bien sélectionnés.

 


 

TAVI procedure: a promising alternative for patients in cardiogenic shock?

 

Objectives: The transcatheter aortic valve implantation (TAVI) is a standardized procedure in selected patients but its use in cardiogenic shock patients remains controversial. This study aims to analyze the outcome of patients who underwent emergency TAVI in cardiogenic shock.

Methods: Between January 2014 and December 2016, 13 patients in cardiogenic shock underwent TAVI in our institution. The cardiogenic shock was defined according to clinical and instrumental criteria. Data was collected from France TAVI database.

Results: Mean patient age was 78.3±12.4 years which 11 males (84.6%). Balloon-expandable Edwards Sapien XT® valve (Edwards Lifesciences, Irvine, California) were employed for 7 patients (53%), self-expandable Medtronic CoreValve® (Medtronic, Minneapolis, Minnesota) were used for 5 patients (47%). Trans-femoral approach is used in 84.7% (n=11), transapical in 15.3% ( n=2). Mean left ventricular ejection fraction (LVEF) was 21±8.9 %. Four (30%) procedures were done under Extra-corporal membrane oxygenation (ECMO). The valve was implanted successfully in 100% of patients, the perioperative mortality was 0%. Mean intensive care unit stay was 11.2±7.33 days, mean hospital stay was 15.7±8.35 days. The incidence of cerebral stroke was 7% (n=1). The in-hospital mortality was 76.9% (n=10). One-year survival was 15.3% (n=2).

Conclusion: TAVI procedure can be managed for patients in cardiogenic shock but in-hospital mortality remains high. Percutaneous dilation may be suitable with medico-economic consideration, nevertheless; emergency TAVI procedure is worthwhile in highly selected cases.

 


Séance : Posters cardiaque 2 – vendredi 9 juin – 12:15-13:45